24 juillet 2024

Togo | Éperviers : « nous avons changé… »

À la veille de la rencontre face à la RDC comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du monde 2026, le sélectionneur togolais Paulo Duarte a fait un récapitulatif de son parcours avec les Eperviers du Togo.

Débarqué dans le nid des Eperviers depuis 2021 en remplacement d’un certain Claude Le Roy, Paulo Duarte n’a pas fait dans les sentiments quand il a fallu de faire le bilan de son parcours actuel avec le Togo. “Nous avons changé plus de 90% de l’effectif. L’équipe est jeune et a besoin d’expérience mais on a réussi à tracé notre chemin. Si vous prenez les 20 derniers matchs disputés en 2 ans, on a perdu que 3 et nous sommes actuellement sur une série de 9 matchs sans défaite” a-t-il déclaré.

Le chantier auquel il a dû se frotter:

Selon le sélectionneur portugais du Togo, le football du pays était au plus bas à son arrivée et il a dû s’adapter malgré lui “Quand je suis arrivé il n’y avait rien. On n’avait pas de latéraux, pas d’ailiers juste quelques joueurs offensifs et des défenseurs centraux c’est tout. Mon système c’est le 4-3-3 mais je me suis adapté à la réalité de l’équipe et actuellement on évolue dans un schéma de 3-5-2” a-t-il affirmé.

Les cadres au service de la nouvelle génération

Selon l’actuel coach du Togo, même si l’équipe arrive à produire un jeu de qualité et à se créer beaucoup d’opportunités, elle doit encore beaucoup apprendre d’où l’importance de la présence de certains cadres “On a des joueurs de 20, 22 ans. Ils doivent apprendre aux côtés des joueurs comme Djene Dakonam qui a l’habitude de jouer des matchs de haut niveau, Fodo Laba et surtout auprès d’Alaixys Romao qui a 40 ans”. D’après Paulo Duarte, l’âge de ses cadres n’est pas un problème “L’âge d’un joueur se voit sur le gazon. S’il répond il va jouer, s’il ne répond pas il ne jouera pas” a-t-il ajouté.

L’environnement autour de la sélection

Conscient que les résultats ne viendront que dans une bonne condition avec l’équipe, Paulo Duarte s’est exprimé sur l’ambiance qui règne autour et à l’intérieur du nid des Eperviers “J’ai un staff et une Fédération avec lesquels je m’entend bien et nous travaillons en harmonie. Tout ce qui se passe hors de la sélection ne m’intéresse pas. Je ne répond pas”. Il est aussi important de mentionner la guéguerre qui existe actuellement entre les anciens joueurs de l’équipe nationale du Togo dont certains se trouvent dans le staff de Paulo Duarte.

Rappelons que Paulo Duarte et sa bande courent toujours derrière leur première victoire dans ces éliminatoires de la coupe du monde 2026. Ce choc face à la RD Congo pourrai être un déclic pour les Eperviers en cas de victoire. Le Togo est actuellement 4ème au classement du groupe B avec 3 points et a besoin d’une victoire pour valider ses chances de participer à la seconde coupe du monde de son histoire.

Sadate ZAKARI

author
Je suis journaliste sportif et rédacteur web. Passionné par le sport en général mais par le football et le basket en particulier, je suis prêt à vous faire revivre les ambiances qui se déroulent sur les pelouses et les parquets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080