13 juillet 2024

CAN 2023 : les surprenantes révélations de Yassine Bounou sur l’affaire Chancel Mbemba

Lors de la 34ème édition de la coupe d’Afrique des nations, CAN, le demi-finaliste de la dernière coupe du monde, le Maroc a réalisé une CAN 2023 décevante en Côte d’Ivoire en étant éliminé par les Bafana Bafana de l’Afrique du Sud (2-0) en 8es de finale du tournoi continental. Bien avant leur élimination, le sélectionneur marocain, Walid Regragui s’est illustré avec une discussion très animée avec Chancel Mbemba lors de la rencontre de poules face à la RD Congo. Des explications sont données sur ce différend entre Regragui et Mbemba. A la fin de la compétition le gardien de but marocain Yassine Bonou fait une révélation surprenante sur cette affaire.

Selon footmercato, lors du podcast avec le vidéaste Colinterview, le gardien d’Al-Hilal s’est confié sur cette altercation et a expliqué que le défenseur congolais avait appelé à blesser Azzedine Ounahi : «En-Nesyri me disait que pendant tout le match, il (Mbemba, ndlr) faisait que de m’insulter alors que je ne lui ai pas parlé. Après, il disait à ses coéquipiers d’aller vers Azzedine Ounahi pour le blesser. Après le match, c’était vraiment chaud.» Une histoire qui a de quoi interloquer lorsque l’on sait que Mbemba et Ounahi sont coéquipiers à l’OM.

L’on se pose aussi la question de savoir si cette histoire n’affecterait pas la relation entre les deux coéquipiers marseillais ou plutôt c’était juste un amusement entre copains.

Rappelons que l’OM (9è) était battu par Brest (2è) sur la plus petite des marges lors de la 22ème journée de la ligue 1 française.

donatien ZIGGAH
Je suis Donatien ZIGGAH, journaliste et chroniqueur sportif. Féru du sport dans son entièreté et singulièrement le football. Conscientiser par les écrits et analyses c'est ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080