Togo | Démarrage du championnat féminin : à quoi jouent la FTF et les présidents des clubs ?

La nouvelle saison 2023-2024 du championnat national de football féminin peine à démarrer au Togo. Initialement prévue en janvier 2024, la D1 féminine est de nouveau reporter à une date ultérieure. Aucune information officielle n’est disponible. Et les commentaires vont bon train. On se demande à quoi jouent et la Fédération Togolaise de Football et les présidents des 13 clubs féminins de la première division ?

L’instance faîtière du football togolais a convié les dirigeants des clubs féminins à une réunion il y a de cela quelques semaines . Pour le moment aucun communiqué officiel n’est sorti de cette rencontre. Avec ce silence tout semble dire que la reprise des activités au niveau du football féminin n’est pas pour l’instant.

Reçu dans l’émission Fous de Foot de Radio Victoire Fm Lomé le mercredi 13 mars 2024, le président de Tempête FC M. Hugues Agba lève un peu le voile sur les sujets qui étaient à l’ordre du jour , les raisons des reports et la probable date de la reprise de la D1 féminine.

“C’est les présidents de clubs qui disent qu’eux, ils ne sont pas prêts. Les joueuses c’est des élèves donc il faut attendre que les élèves finissent les examens. La FTF a pris acte et ils ont dit, ils vont aller prendre une décision en fonction. Ça veut dire que ce qui est sûr c’est en juillet ou en août qu’on va démarrer notre championnat puisque c’est en juillet qu’on finit les examens” a déclaré le patron de Tempête FC.

M. Agba Hughes n’a pas pas manqué de donner sa position sur le sujet du report du championnat.
“C’est pas parce qu’ une ou deux élèves vont passer les examens qu’on va refuser d’aller jouer le championnat.
J’étais seul avec Amis du monde et US Amou, on est trois à vouloir qu’on joue. Tous les autres disent non, il faut reporter”
a-t-il ajouté.

Il est également revenu sur la subvention (insuffisante) qui impose un format de championnat de zone.
Avec 4 millions ça ne peut qu’être par zone. Là aussi on nous a posé la question. Moi j’étais partant pour que ça soit par zone vu la subvention. Deux zones, 7 équipes au sud et 6 équipes au nord”.

Le dernier championnat féminin de première division a pris fin en octobre 2023 et la nouvelle saison tarde à démarrer.
La Fédération qui ne veut pas imposer une date à qui que ce soit, cherche une date consensuelle. Si le bureau de la FTF va prendre en compte les doléances des dirigeants de clubs, la D1 féminine démarrerait dans les grandes vacances. À cette allure, le football féminin au Togo risque de mourir.

La Rédaction

administrator
SportCulturenews.tg est un site d'information basé au Togo. Il traite des informations sportives et culturelles sur le plan national et international. Contacter la Rédaction de Sport & Culture sur le +228 98 42 40 80 ou +228 99 23 12 17 . Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080