LDC | Ça sent mauvais dans le vestiaire du FC Barcelone

Le FC Barcelone est éliminé en quart de la champions League mardi soir à domicile face au Paris Saint Germain (1-4). Une défaite qui est mal appréciée par le staff et les joueurs qui finalement se lancent des piques.

Lisant la déception dans les yeux de ses protégés, le président du club catalan, Joan Laporta a essayé tant bien que mal de remonter le moral de ses jeunes joueurs. Il se dit être fier de leur attitude dans les durs moments. Contrairement le joueur allemand Ilkay Gündogan a fait une déclaration à la fin du match qui est mal perçue. “Je suis déçu, très déçu. C’était entre nos mains et nous l’avons donné au PSG. Nous le leur avons donné de la manière la plus simple. Araujo ? C’est difficile à dire… Mais dans ces moments cruciaux, il faut être bien sûr quand on intervient, quand on va chercher le ballon, je ne sais pas s’il touche le ballon ou pas… “ a-t-il déclaré. Il continue en commentant le geste de son coéquipier en disant “mais je préfère encaisser un but ou même accorder un contre un. Je ne sais pas s’il a touché le ballon ou non. Mais je préfère donner au gardien la possibilité de l’arrêter, voire de lui donner le but franchement.”
Pour Marca, la plupart des joueurs du Barça ont apprécié la sortie de Gündogan.

Cependant certains ne sont pas d’avis avec ces derniers et cela a divisé le vestiaire catalan. C’est Jules Koundé qui a fait une sortie contraire à celle de Gündogan. Il a d’abord regretté l’élimination de son Club soulignant qu’ils perdent ensemble et gagnent ensemble. Comme quoi point besoin de chercher un bouc émissaire. “Immense déception de ne pas se qualifier pour les demi-finales alors que nous avions tout pour le faire. Au fait, nous gagnons en équipe et nous perdons en équipe toujours. Il est temps de se remettre et de se préparer pour le classico de ce dimanche. Merci pour le soutien, Culers.” Koundé est rejoint dans ses propos par Sergio Roberto.

Après une défaite d’un club, est-il judicieux qu’un joueur tente de chercher un bouc émissaire ou c’est plutôt en ce moment qu’il faut être uni et faire face aux défis futurs ? Rappelons tout de même que dimanche prochain le Barça et le Real ont un classico à livrer alors que l’effectif du Real est diminué par des blessures après le match contre Manchester City.

donatien ZIGGAH
Je suis Donatien ZIGGAH, journaliste et chroniqueur sportif. Féru du sport dans son entièreté et singulièrement le football. Conscientiser par les écrits et analyses c'est ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080