CAN 2023: Makosso révèle la cause de l’échec du Mali

Contre des attentes, les Éléphants de la Côte d’Ivoire ont créé une sensation en venant à bout du Mali lors des quarts de finale de la CAN 2023.

Depuis le début de cette compétition plusieurs sont ces ivoiriens qui font des sorties, qui pour commenter la performance de l’équipe, qui pour les supporter et les encourager, qui également pour faire des déclarations ou « révélations » sur telle ou telle équipe. Dans le dernier lot se trouve l’influenceur connu sous le nom du Pasteur Camille Makosso. Sur sa page Facebook, le pasteur quadragénaire a réagi en manifestant sa joie de voir son équipe qualifiée pour la demi-finale de cette compétition.

Plus loin, le natif d’Abidjan a dévoilé la raison pour laquelle le Mali n’a pas pu battre la Côte d’Ivoire et se qualifier pour la demi-finale de cette CAN 2023. Pour lui, la faute revient à ses pairs influenceurs maliens des autorités du pays qui ont mis la pression sur les joueurs. Il déclare : « Je vais vous dire ce qui a fait perdre le Mali. Ce sont les influenceurs maliens. Ce sont les autorités qui ont mis la pression sur les jeunes. Ils leur ont tenu des discours de ce genre : ‘Vous allez rencontrer la Côte d’Ivoire. Vous devez les battre, vous devez les humilier à tous les coups.’ Quand une équipe veut jouer, on ne met pas la pression sur une telle équipe. Dieu a utilisé un Ivoirien pour venir marquer contre nous. »

Il poursuit : « Un Malien d’origine malienne a marqué le premier but et les gens se sont moqués de la Côte d’Ivoire. Mais Dieu nous a calmés. Seko Fofana, un nom d’origine malienne, vient tuer le débat. Dieu vient de montrer au monde entier que ‘Impossible n’est pas Ivoirien.’ Le Dieu de justice est avec la Côte d’Ivoire ».

Le Pasteur Camille Makosso se montre un supporter de taille pour les Eléphants de la Côte d’Ivoire.

donatien ZIGGAH
Je suis Donatien ZIGGAH, journaliste et chroniqueur sportif. Féru du sport dans son entièreté et singulièrement le football. Conscientiser par les écrits et analyses c'est ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080