CAN 2023: Le sélectionneur Mauritanien met de l’huile sur le feu algérien


Dans une émission, le sélectionneur mauritanien, Amir Abdou, explique la stratégie utilisée par son équipe pour venir à bout des Fennecs d’Algérie et parle aussi du jeu de l’adversaire.


Lors de la 3è journée des matches de poule de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations CAN, ce 23 janvier 2024, la Mauritanie a battu l’Algérie sur la plus petite des marges (1-0). Une défaite qui a fait d’énorme mal à l’équipe algérienne et le peuple algérien. Dans la foulée, les supporters ont envahi l’hôtel des algériens en Côte d’Ivoire pour exprimer leur mécontentement à l’endroit de toute l’équipe et les dirigeants. Comme cela ne suffisait pas c’est le sélectionneur Djamel Belmadi qui est démis de ses fonctions.


Dans une émission l’After Foot sur RMC Sport, le sélectionneur Mauritanien, Amir Abdoul, revient sur la force de son équipe et les faiblesses de son adversaire. Pour son équipe, composée majoritairement des joueurs locaux, Amir pense qu’ils étaient dos au mur et il fallait tout donner. « Là on a réussi à faire un exploit extraordinaire mardi soir. Chapeau à l’équipe qui n’a pas lâché. D’autant plus qu’on était mal partis sur les deux premiers matchs. Ces deux matchs joués, on ne méritait pas deux défaites puisque l’équipe avait fait une bonne prestation contre le Burkina avant de prendre un but à la 90e et contre l’Angola où on prend des buts stupides. Forcément c’était difficile pour nous de jouer cette rencontre-là contre l’Algérie mais on y a cru », a-t-il laissé entendre.


Sur l’équipe de l’Algérie Amir Abdou fait des déclarations qui montrent vraiment que la Mauritanie a bien préparé cette rencontre. « On savait que cette équipe-là avait une fragilité, un petit peu, sur l’aspect psychologique. Elle était dos au mur, c’est une équipe qui devait absolument se qualifier et on sentait qu’elle jouait un peu avec la peur », a expliqué l’ancien sélectionneur des Comores, qui n’a pas hésité à détailler son plan de jeu : « on a réussi à marquer sur un coup de pied arrêté et on savait qu’il fallait aussi tenir sur les premières minutes car je savais que l’Algérie allait pousser. On a réussi aussi à bloquer leur fer de lance Mandi, c’était un peu lui le starter de cette équipe-là donc on a réussi à fermer ses premières relances ». il poursuit en disant : « On a bloqué les couloirs où cela allait aussi très très vite. On a bien tenu sur cette première période et on est rentrés avec un à zéro. Et puis la deuxième période c’est un autre match»


Pour une première fois, Amir Abdou et ses hommes défieront le Cap-Vert en huitièmes de finale lundi 29 janvier 2024 à partir de 17h00. Ils ont clairement leurs chances de continuer d’écrire l’histoire de leur pays. En match de poule la Mauritanie est battue par le Burkina-Faso (0-1) et l’Angola (2-3) avant de battre l’Algérie 1-0.

donatien ZIGGAH
Je suis Donatien ZIGGAH, journaliste et chroniqueur sportif. Féru du sport dans son entièreté et singulièrement le football. Conscientiser par les écrits et analyses c'est ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080