CAN 2023| La Côte-d’Ivoire peut-elle briser le signe indien qui poursuit les pays hôtes ?

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations se poursuit en Côte d’Ivoire et connaîtra son épilogue dans quelques jours. Pour les bookmakers, ces 4 équipes qualifiées, la Côte d’Ivoire, le Nigeria, l’Afrique du Sud et la RDC, ne sont pas très attendues à cette étape de la compétition. Mais parmi elles, qui pour succéder au Sénégal ?

La Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023 se poursuit et livre son verdict final dans quelques jours. Si tous les pays prétendus “prétendants sérieux” au titre sont tous éliminés,à l’exception du Nigeria, le pays hôte, la Côte d’Ivoire, quant à elle, peut tout de même se glorifier en étant toujours en course pour le titre.
Même si elle n’a pas convaincu dans le jeu, la Côte-d’Ivoire peut espérer créer la surprise en remportant sa Coupe d’Afrique des Nations, dite «d’hospitalité» en brisant ainsi ce signe indien qui poursuit les pays organisateurs de la CAN depuis 2008.
Chose difficile mais pas impossible. Pour y arriver, elle doit d’abord se passer de la RDC ce mercredi lors de la demi-finale.

En 2015, l’année à laquelle la Côte d’Ivoire a remporté son 2e titre continental, les deux équipes se sont rencontrées à la même étape de la compétition, mais ce sont les Éléphants qui ont gagné la partie sur un score de 3-1 se qualifiant ainsi pour la finale. L’histoire peut-elle encore se répéter.

Après la Tunisie et l’Égypte qui ont remporté la compétition à domicile respectivement en 2004 et en 2006, tous les pays organisateurs n’ont plus soulevé la compétition depuis 2008 jusqu’à ce jour.

La Côte d’Ivoire a-t-elle les armes nécessaires pour réécrire l’histoire ? Rendez-vous d’abord ce mercredi 07 février 2024 à partir de 20h00 au Stade Alassane Ouattara d’Ébimpé pour le choc Côte d’Ivoire – RDC

Miabé Mondésir KANDÉ
Passionné des arts et de la culture,je suis également un amoureux du ballon rond. Je vous propose des actualités culturelles chaudes et bouillantes d'ici et d'ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080