Cameroun | le contrat de Marc Brys annulé bientôt…

En remplacement de Rigobert SONG à la tête des Lions Indomptables du Cameroun, le belge Marc Brys pourrait voir son contrat annulé avec la pression de la première dame camerounaise.

« Scoop : Avec la pression de Chantal Biya, le contrat du nouveau Staff technique des Lions Indomptables pourrait être annulé les heures qui suivent », poste le lanceur d’alerte camerounais Paul Chouta.

C’est l’alerte que le monde sportif camerounais et d’ailleurs ont reçue après la signature du contrat du nouveau staff technique des Lions Indomptables du Cameroun dirigé par le technicien belge de 62 ans, Marc Brys. La première dame du Cameroun fait des pressions actuellement pour que l’on procède à l’annulation du contrat du nouveau patron du banc de touche camerounais. Heureusement ou malheureusement, c’est selon, rien ne filtre pour le moment.

Si la rumeur se confirme ce sera un véritable coup de tonnerre au sein du football camerounais. Et des camps hostiles vont se former de plus belle et ce sera bien dommage pour le football camerounais qui a fait rêver durant des décennies au paravant.

L’autre question que l’on pourrait se poser est de savoir pourquoi c’est la première dame qui ferait des pressions pour que le contrat soit annulé ? N’était elle pas là quand le contrat est signé ? Si oui, n’avait elle pas la possibilité d’empêcher cette signature ? Doit-on parler de l’ingérence de l’Etat dans le football, chose proscrite par la FIFA ? Nous savons très bien aussi qu’une première dame qui n’a aucun rang officiel pour aller dans le sens du protocole d’état ne peut intervenir dans le recrutement d’un entraineur pour l’équipe nationale des Lions Indomptables. Ce fait ne pourrait il pas être comparable à un non lieu ?

Signalons que Marc Brys remplace à ce poste le Camerounais Rigobert Song. Le belge a pour adjoints les Camerounais François Omam Biyick et Ashu Cyprian Bessong.
Il a signé son contrat le lundi 8 avril 2024 à Yaoundé, capitale du pays, un contrat de deux ans et demi renouvelable. Le contrat du sélectionneur de 62 ans a été signé au ministère des Sports et de l’Education physique, et en présence du premier responsable des lieux, Narcisse Mouelle Kombi.
La signature a eu lieu en l’absence de Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Officiellement, il s’est excusé arguant qu’il préparait les obsèques de son défunt père.

Jusqu’à quand la fin de ce feuilleton entre la Fecafoot et le ministère en charge des sports au Cameroun?

donatien ZIGGAH
Je suis Donatien ZIGGAH, journaliste et chroniqueur sportif. Féru du sport dans son entièreté et singulièrement le football. Conscientiser par les écrits et analyses c'est ma passion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080