13 juillet 2024

Cameroun | Agacé, Joseph -Antoine Bell allume Samuel Eto’o

Le bras de fer opposant la FECAFOOT au ministère des sports est loin d’être terminé. Et tout récemment, la légende du football camerounais Joseph-Antoine Bell a exprimé son mécontentement à l’endroit de Samuel Etoo.

L’imbroglio qui divise le football camerounais tourne autour de la nomination d’un nouveau sélectionneur à la tête des Lions Indomptables. En effet, le ministère des sports a désigné un nouveau sélectionneur ( Marc Brys ) pour succéder à Rigobert Song sans prendre en compte l’avis du Comité Exécutif de la Fédération Camerounaise de Football ni consulter ces derniers.

Le président de la FECAFOOT et sa direction ont aussi décidé de nommer un sélectionneur conformément aux textes et aux lois selon leurs dires. Si ce projet venait à se réaliser, le Cameroun se retrouverait avec 2 sélectionneurs pour un seul poste. Probablement une première dans l’histoire.

Bien évidemment, les hautes personnalités du football camerounais dont Joseph-Antoine Bell sont appelées à se prononcer sur le sujet. Celui qui a conduit le Cameroun à son premier sacre continental en 1984 à Abidjan a complètement désavoué Samuel Etoo “Il faut en finir avec cette affaire. Samuel Etoo dit qu’il est occupé par les obsèques de son père. C’est louable. Quand est-ce qu’il aura le temps de chercher un sélectionneur ? Et surtout dans quel but? Un entraîneur a déjà été nommé ) » a-t-il déclaré avant d’exprimer ses réserves quant à la réalisation du projet de la FECAFOOT “Je ne vois pas quel entraîneur, qu’il soit camerounais ou étranger, qui pourrait accepter une telle offre et se mettre dans une position très inconfortable qui pourrait nuire à sa réputation”

La saga autour du football camerounais est bien loin d’être à son épilogue.

Sadate ZAKARI

author
Je suis journaliste sportif et rédacteur web. Passionné par le sport en général mais par le football et le basket en particulier, je suis prêt à vous faire revivre les ambiances qui se déroulent sur les pelouses et les parquets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez demander l'autorisation de copie au +22898424080